Intervention en entreprise

 

 

 

Le saviez-vous ?


- L’alcool et la drogue provoquent 20 à 25 % des accidents du travail (AT) et jusqu’à 30 % des décès liés au travail
- En France, les AT, accidents de trajet et maladies professionnelles (MP) entraînent chaque année la perte de 48 millions de journées de travail
- Véritable phénomène de société, le nombre de maladies professionnelles augmente de 25 % par an depuis 10 ans
- Le coût social du stress représente plus de 830 millions € de la branche AT/MP de la sécurité sociale

 

- La lutte contre le tabac peut faire partie des mesures prises dans le cadre de la RSE (loi 2001-420 du 15 mai 2001)
- Une politique de prévention des comportements addictifs en entreprise favorise la communication interne, le bien-être social et réduit le stress représentant 50 % des causes d’absentéisme

- Une entreprise qui protège la santé de ses salariés améliore son image auprès de ses salariés, clients et fournisseurs

En effet, certains comportements addictifs, comme la consommation d’alcool par exemple, peuvent engendrer des troubles chez le consommateur tels que de la somnolence avec baisse de concentration, du stress, de l’agressivité, des difficultés relationnelles, des conflits ouverts ou latents, de la fatigue, à l’origine de comportements à risque fragilisant l’individu et son travail. A ces inconvénients s’ajoutent le temps passé à consommer et de l’absentéisme

Et cependant, le capital humain représente la force vitale de l’entreprise, de sorte que la santé des collaborateurs s’avère tout naturellement au service de la performance de l’entreprise

Afin de contribuer à préserver la sécurité et ainsi diminuer les risques d’accidents du travail, afin de participer à la réduction des coûts dans les domaines de l’absentéisme et des maladies professionnelles, nous proposons un accompagnement méthodologique, relationnel et émotionnel pour aider à prévenir et gérer les comportements addictifs au sein de l’entreprise.

Notre approche s’efforcera de se centrer sur les ressources et potentiels humains de l’entreprise, tout en maintenant des interactions avec le décideur.

Par la même occasion, cette démarche valorisera le sens de la responsabilité sociale (RSE) tout en renforçant la qualité de l’image de l’entreprise. En créant un climat positif au sein de l’entreprise, la motivation des équipes s’en verra accrue.



 

 

Sensibilisation aux comportements addictifs

Se sensibiliser aux comportements addictifs est l’occasion d’acquérir des informations concernant ces comportements et les produits, les risques encourus pour soi, son entourage, son activité professionnelle et de commencer à réfléchir à sa propre consommation.

Les thèmes suivants sont susceptibles d’être abordés suivant la demande :
- La dépendance physique à un produit (mécanismes cérébraux du ressenti « plaisir»)
- La dépendance psychologique à un produit (bénéfices recherchés et apportés par le produit)
- Classification des différents produits psychoactifs et de leur utilisation (alcool, médicaments psychotropes, héroïne, psychostimulants, psychodysleptiques, dopage)
- Les types de risque (comportement à risque, nocif, abusif)
- A partir de quand est-on dépendant ?
- Comment évaluer sa consommation ?
- Questionner les représentations des produits véhiculées par les participants
- Les méthodes de réduction et de sevrage
- Les bénéfices de la réduction et du sevrage
- Etc.

 

Accompagnement des comportements addictifs

Il n’est jamais trop tard pour se libérer d’un comportement addictif et, rapidement, les premiers bénéfices de la réduction ou de l’arrêt apparaissent.

En découvrant les bénéfices et les pièges du comportement addictif, il devient possible de mettre en œuvre et réussir une méthode personnalisée afin de tourner le dos à la dépendance plus facilement.

Par ailleurs, en se débarrassant d’un comportement addictif, on ajoute des années à sa vie et de la vie à ses années !

La double dépendance

La dépendance aux produits psychoactifs (tabac, alcool, cannabis, cocaïne, héroïne, ecstasy…) est double : psychologique et physique.

La dépendance psychologique est puissante et tenace. Pulsée par des motivations essentielles et associée à de nombreuses situations de la vie quotidienne, elle justifie un accompagnement.

Les bénéfices de la réduction et de l’arrêt

- Très vite, le potentiel s’améliore. En effet, les capacités physiques, intellectuelles et psychologiques se développent, engendrant du mieux-être
- Le teint et l’haleine se rafraîchissent, le goût et l’odorat s’affinent
- Une meilleure forme et une plus grande résistance à l’effort apparaissent et croissent
- La peur des maladies susceptibles d’être provoquées par l’ancien comportement addictif s’envole
- Le désir de reprendre l’ancien comportement addictif diminue au fil du temps
- Des sentiments de fierté et de liberté illuminent la vie

Structurer efficacement sa démarche de changement en individuel ou en groupe

- La préparation de la réduction ou du sevrage : prendre le temps de se préparer permet de développer ses compétences au changement, tout en commençant à entreprendre le deuil du mode de fonctionnement addictif, afin d’assurer le changement choisi et son maintien :
• Explorer sa relation aux produits
• Augmenter ses chances de réussite en renforçant ses motivations au changement
• Définir ses techniques pour gérer les désagréments du changement
• Exploiter son expérience de la dépendance pour déjouer les pièges tendus par le comportement addicitif
• Pérenniser le changement en prévenant les risques de reprise du comportement addictif
• Concevoir des stratégies alternatives qui remplaceront au mieux le comportement addictif

- La réduction ou le sevrage : avec l’aide de la création d’outils, la période du changement se traverse plus facilement :
• Découvrir les premiers bénéfices du changement
• Résoudre les difficultés rencontrées
• Adapter ses stratégies alternatives

- Le maintien de la réduction ou de l'abstinence : l’acquisition de savoirs et savoir-faire permet de rester libre plus sereinement grâce aux apprentissages effectués :
• Maintenir le changement en toute autonomie
• Etendre et partager ses nouveaux savoirs et savoir-faire
• Exploiter tous les avantages d’une vie sans comportement addictif
• Déployer ses ressources personnelles pour régir les diverses situations de la vie sans comportement addictif

Se délivrer d’un comportement addictif est possible…Et peut-être plus facile que ce qu’on imagine.


 

 

 


 

© l'Escale "Tous droits réservés"

Contact : Marion Pitermann
N° Siret : 478 885 809 00036
Les Grès - 84240 Cabrières d'Aigues
Tél mobile : 06.72.94.84.96
E-mail : contact@m-pitermann-escale.com
http://www.m-pitermann.escale.com